Snap happy

Manuella Blackburn

Snap happy a été jouée à Liverpool, Manchester et Sofia…

Snap happy regroupe trois miniatures qui explorent les sons des appareils photo. J’ai tiré des bruits très marqués de la mécanique de vieux appareils des années 1940 (le Brownie de Kodak). Des appareils d’aujourd’hui, j’ai tiré des bruits de flash, de zoom, de fonctions munériques et de lentilles de mise au point. Tous ces bruits sont courts, ce qui m’a permis de m’adonner à mon intérêt pour la composition de pièces à partir de matières sonores miniatures, à peine perceptibles. En portant attention aux bruits produits par plusieurs appareils photo, j’ai constaté de grandes différences sonores entre les marques. J’ai appris à connaître le programme de l’appareil AE-1 de Canon qui semble «tousser» à chaque déclenchement. J’ai été fascinée par tous ces appareils modernes (y compris les applications d’appareil photo de nos téléphones) qui font entendre un son d’obturateur pour indiquer qu’on a pris un cliché. On peut aussi entendre dans cette œuvre des fonctions vétustes, comme le déroulement du film, l’ouverture du panneau arrière et de la chambre à cartouche, ainsi que les mécanismes d’enroulement. Cette composition s’inscrit dans une série de pièces qui s’intéressent à des sources sonores «domestiques», où les objets sonores sont choisis parmi les choses qui traînent à la maison.

[traduction française: François Couture, v-17]


Snap happy a été réalisée en 2016-17 au studio de la compositrice à Manchester (Angleterre, RU) et a été créée le 4 mars 2017 au John Thaw Studio Theatre du Martin Harris Centre for Music and Drama de la University of Manchester (Angleterre, RU), dans le cadre du festival MANTIS. Merci à Francis Voce de la Liverpool Hope University pour son temps et sa connaissance des appareils photos.

Création

  • 4 mars 2017, MANTIS Spring Festival 2017: Concert 1, John Thaw Studio Theatre — Martin Harris Centre for Music and Drama — The University of Manchester, Manchester (Angleterre, RU)

Distinctions

Détails

support stéréo

Le calendrier d’événements

Diffusions