Tunnel azur

Robert Normandeau

Tunnel azur a été jouée à Bruxelles, Monaco, Montréal, Prague, Strasbourg et Weimar…

À Jean-François Denis, pour son amitié

Tunnel azur, c’est en fait un cinéma pour l’oreille. Il y a une histoire avec le métro comme personnage principal, avec les arrivées et les départs, la foule, le bruit des travailleurs et les musiciens. Puis il y a un suspens, avec des sons très graves… Et enfin, il y a la musique qui accompagne ce cinéma pour l’oreille.

Le métro, c’est aussi et surtout le tunnel, cet espace vide et mystérieux dont on ne voit presque rien à l’entrée. C’est le souterrain, la crypte, la caverne. Et la nuit, il y a les draisines, sortes d’animaux métalliques qui réparent tout bruyamment et qui chantent. Et puis il y a les nouvelles rames Azur, qui prennent le relai des premières rames, cinquante ans plus tard. Le nom de ces rames est particulièrement significatif, car on associe plutôt la couleur azur au bleu du ciel, alors que le métro vit exclusivement dans la nuit. Donc c’est le jour en pleine nuit ici. Dans cette pièce, il y a aussi des sons de l’octobasse nouvellement arrivée à l’OSM et que cette pièce est la première à utiliser.

Enfin, un souvenir, celui de mon premier concert avec Kent Nagano à la direction. C’était avant qu’il ne déménage à Montréal. Il dirigeait la 9e de Mahler, une de mes œuvres fétiches. On en retrouvera des échos ici.

[i-17]


Tunnel azur a été réalisée en 2016 dans le studio du compositeur à Montréal (Québec) et créée en version stéréophonique le 11 août 2016 lors du concert extérieur L’orgue fait son cinéma… sous les étoiles au Parterre du Quartier des spectacles à Montréal (Québec) — les images de la version du 11 août 2016 ont été réalisées par Frédéric Lemelin — et sera reprise en version multipistes les 20, 22 et 23 octobre 2016 à la Maison symphonique de Montréal (Québec). Tunnel azur est une commande de la Société de transport de Montréal (STM), pour le 50e anniversaire du métro, et de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM). Merci à Marianne Perron et toute l’équipe de l’OSM, à Marie-Ève Masson-Guérette et toute l’équipe de la STM et pour les prises de son, à Eric Chappel, pour les prises de son de l’octobasse. Tunnel azur a obtenu une mention au Concurso Internacional de Composição Electroacústica Música Viva (Portugal, 2017).

Création

  • 11 août 2016, Version stéréo; accompagnée d’une vidéo de Frédéric Lemelin: La virée classique OSM: L’orgue fait son cinéma… sous les étoiles, Parterre — Quartier des spectacles, Montréal (Québec)
  • 20 octobre 2016, Création de la version multipiste: Kent Nagano célèbre le métro de Montréal, Maison symphonique de Montréal, Montréal (Québec)

Distinctions

Détails

support multipiste

Le calendrier d’événements

Diffusions