Nebula Sequence

Adrian Moore

Nebula Sequence a été jouée à Bruxelles, Le Havre, Montréal, Prague et Sheffield…

Motivations créatives: le 30 novembre 2011, un mercredi, j’ai débrayé pour la première fois de ma vie professionnelle. Je me suis d’abord senti hypocrite de prendre avec moi mon matériel d’enregistrement, mais cela m’a permis de ressentir de l’appartenance, un sentiment de «faire ce que doit», en plus d’un énorme sentiment d’appui de la part des grévistes à leurs collègues sous pression. J’y ai capté les sources sonores de base de cette pièce, ce qui fait que je m’interroge encore sur les raisons qui m’ont poussé à manifester ce jour-là.

J’ai réalisé l’essentiel de cette œuvre en avril 2012, dans le Studio Alpha (5.1) du Visby International Centre for Composers (VICC) à Gotland (Suède). Cette résidence d’un mois m’a permis de travailler avec diligence et en toute liberté. Ainsi, j’ai pu évaluer une vaste palette de matières et développer plusieurs manipulations spectrales ambiophoniques. De plus, cela m’a permis de rendre hommage aux compositeurs qui ont influencé ma manière de travailler.

Parmi les sources secondaires, on trouve des pierres et des briques (comme chez Jonty Harrison et Alistair MacDonald) et des roulements à bille (comme dans le magnifique Tremblement de terre très doux de François Bayle). D’ailleurs, merci à simplybearings.co.uk pour avoir compris que j’avais besoin uniquement de deux billes de chaque taille (de 0,5 à 2 pouces de diamètre). Quant au «fondu» final, il me rappellera toujours le Scherzo d’Andrew Lewis. Enfin, merci au Groupe de recherches musicales (GRM) pour ces fabuleux nouveaux outils qui m’ont permis de produire quelques nébuleuses sonores très originales (bien qu’aisément identifiables).

Ce sont ces espaces sonores qui poussent l’œuvre vers l’avant. Les nébuleuses sont porteuses d’un sentiment d’inconnu, d’une idée de l’avenir. Il y a cet espace vaste et lointain et, à l’intérieur de la nébuleuse, un nuage tournoyant de poussière et de gaz. Vaste, pas vide. On peut se positionner à l’intérieur de cet espace pour en explorer les moindres détails.

[traduction française: François Couture, v-15]


Nebula Sequence [Séquence nébuleuse] a été réalisée en 2012 au Visby International Centre for Composers (VICC, Suède) et dans le studio du compositeur à Sheffield (Angleterre, RU). Elle a été créée le 31 janvier 2013 lors d’un concert au studio Drama de la University of Sheffield (Angleterre, RU), dans le cadre du festival From Tape to Typedef. La pièce a reçu une Mention honorable au concours international de musique électroacoustique Musica Nova 2015 (Prague, République Tchèque).

Création

  • 31 janvier 2013, From Tape to Typedef: Concert 4, Drama Studio — The University of Sheffield, Sheffield (Angleterre, RU)

Distinctions

Détails

support 5.1 pistes

Le calendrier d’événements

Diffusions