Glacial Loop (Microclimate III)

Natasha Barrett

Glacial Loop (Microclimate III) a été jouée à Brest, Montréal et South River…

Lors de ma première tentative d’enregistrement au pied du glacier Briksdal (ou Briksdalsbreen) à Stryn (Norvège), le vent était si fort qu’il poussait la pluie à l’horizontale. J’arrivais à ouvrir les yeux quelques millisecondes pour apercevoir un monolithe de glace bleue à travers la tourmente. Quelques jours plus tard, à ma deuxième tentative, le tableau avait complètement changé. Le temps était gris, avec une pluie fine, mais aucun souffle de vent et j’ai pu admirer la masse de glace: un énorme mur de volutes et de balafres bleues, suspendu verticalement à une distance inconnue, loin sur le lac. J’ai sauté dans le canot et j’ai lentement abaissé dans l’eau deux hydrophones (des microphones sous-marins). Le guide a ramé si près du glacier que j’ai pu laisser courir mes mains sur ses courbes lisses, tandis que mes micros enregistraient ses étincelles électriques (grincements, sifflements, cliquètements, bruits de succion et de chaleur). À ce chant et ce discours constants s’est ajoutée une chute de glace sous-marine. Puis, gracieusement, notre embarcation s’est éloignée de la façade. Glacial Loop (Microclimate III) évoque ce voyage.

[traduction française: François Couture, xii-09]

Détails

support

Calendrier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.