Gesang der Jünglinge

Karlheinz Stockhausen

Gesang der Jünglinge, Nr 8 a été jouée à Bruxelles, Halifax, Liverpool, Milan, Montpellier, Montréal, Nice, San Francisco, São Paulo, Troy et Weimar…

Gesang der Jünglinge [Le chant des adolescents] met en accord des sons chantés et des sons électroniques (voyelles: sons, consonnes: bruits; une échelle des formes intermédiaires: sons complexes). Les phonèmes chantés constituent certaines possibilités «organiques» particulières dans l’ensemble des sons «synthétiques». À certains moments, les sons chantés deviennent des mots distincts, à d’autres, ils restent pures valeurs sonores; entre ces extrêmes, il existe différents degrés de compréhensibilité du texte. Chaque fois que des signes musicaux émergent momentanément du langage, c’est pour louer Dieu (Troisième Livre de Daniel: «Chant des adolescents dans la fournaise ardente»). Dans cette œuvre, la direction et le mouvement des sons dans l’espace acquièrent pour la première fois une fonction formatrice. La partition prévoit cinq groupes de haut-parleurs, distribués tout autour des auditeurs.

[source: Réseaux des arts médiatiques]

Détails

Karlheinz Stockhausen, Gesang der Jünglinge, Nr 8 [Chant des adolescents] (1955-56)
support 5 canaux

Calendrier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.