L’instant mobile

Bernard Parmegiani

L’instant mobile a été jouée à Crest, Montréal et Paris…

«Le temps ne se remarque que par les instants, la durée n’est sentie que par les instants» (Gaston Bachelard)

Ces lignes, extraites de L’intuition de l’instant, sont au point de départ de cette composition. La sensation d’une durée continue que la «seule mémoire uniformise», s’oppose aux «instants sans durée» projetés en plusieurs points de l’espace. Les variations subtiles de continuum superposé créent entre les haut-parleurs une sorte de balancement sonore. Un nouvel appareil, le modulateur de forme, a permis d’isoler ainsi par «extraction» des instants continuellement mobiles.

[source: Réseaux des arts médiatiques]

Détails

support stéréo

Calendrier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.