concrescence

François Bayle

… bouillonnement, pression du temps

L’effervescence sonore s’installe et comme un gaz occupe le volume d’écoute.

Mais celui-ci semble comme troué de soudaines amnésies, de parasitaires réminiscences. D’irréelles plages de durées venues d’ailleurs s’interposent. Etranges multiples.

Détails

support 8 canaux

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.