… mourir un peu

Francis Dhomont

… mourir un peu a été jouée à Avignon, Banff, Bourges, Cologne, Crest, Guelph, La Haye, Lyon, Manchester, Marseille, Montréal, Paris, Perth, Rennes, Rome, Stanford, Stockholm, Toronto, Weimar et Winnipeg…

À Marthe Forget

Où l’on parle à nouveau du départ, du voyage, de l’adieu («Partir, c’est mourir un peu…»); et aussi d’évasion, de plaisir, de parcours initiatiques, de l’espace imaginé et encore de l’absence, de la ‘petite mort’ et du ‘grand voyage’.

Il n’est pas indifférent que … mourir un peu ait été créée à Marseille, parmi les vestiges de l’antique port phocéen; le premier mouvement (Marine) est une rapide allusion à ce voyage dans le temps.

La mer si proche, symbole inépuisable et pluriel, devait être présente. Elle l’est, obstinément; la vague propose sa loi énergétique à l’ensemble et à l’élément: flux/reflux, croissance/décroissance, apparition/disparition.

Le concret glisse vers l’abstrait puis resurgit. Des points d’ancrage dans le réel et de furtives évocations (entendues ou devinées?) émergent ça et là.

L’origine de cette œuvre se situe dans Points de fuite qu’elle développe et dont on retrouve des éléments dans le quatrième mouvement, Thème de la fuite. Ce mouvement constitue la ‘crête de la vague’ formée par la courbe des durées croissantes puis décroissantes des neuf mouvements.

[ix-91]


… mourir un peu a été réalisée au studio du Groupe de musique expérimentale de Marseille (GMEM, France) et au studio du compositeur à Montréal en 1984 et créée le 21 juin 1984 aux Jardins des vestiges à Marseille (France). Le quatrième mouvement, Thème de la fuite, a été recommandé à la 2e Tribune internationale de musique électroacoustique (TIME) à Stockholm (Suède, 1988) et a été enregistré sur le coffret de 4 disques compacts Anthologie de la musique canadienne: musique électroacoustique sur étiquette Radio Canada International (ACM 37). Trois autres mouvements (Transfert I, En abîme et Thème de la fuite) ont été sélectionnés par le International Computer Music Conference (ICMC ’86), Den Haag (Pays-Bas, 1986). Remerciements à Pierre Schaeffer et Pierre Henry qui ont aimablement permis l’emprunt de rapides mais si prégnantes citations d’Érotica (de la Symphonie pour un homme seul, 1959), ainsi qu’à Laurent Lafran pour certaines prises de son; sans oublier Gesualdo, Mauduit et Schubert pour leur participation involontaire. … mourir un peu est une commande de l’État (Direction de la musique, France) et du GMEM.

Création

  • 21 juin 1984, Concert-promenade, Jardin des Vestiges, Marseille (Bouches-du-Rhône, France)

Détails

support stéréo

Mouvements

Calendrier

Diffusions

Date Œuvre Émission
16 août 2010 Francis Dhomont, … mourir un peu (1984, 87) Acoustic Frontiers / CKCU 93.1 FM (Canada)
8 mars 2012 Francis Dhomont, … mourir un peu (1984, 87) Musik Spezial: Radiophon / Südwestrundfunk SWR2 (Allemagne)
19 mai 2014 Francis Dhomont, … mourir un peu (1984, 87) Acoustic Frontiers / CKCU 93.1 FM (Canada)
31 décembre 2018 Francis Dhomont, … mourir un peu (1984, 87) Acoustic Frontiers / CKCU 93.1 FM (Canada)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.