Là où vont les nuages…

Gilles Gobeil

Là où vont les nuages… a été jouée à Bangor, Berlin, Birmingham, Calgary, Cologne, Drummondville, Édimbourg, Edmonton, Essen, Glasgow, Karlsruhe, Keele, Kingston, Magdebourg, Montréal, Norwich, Oberlin, Ottawa, Scarborough, Toronto, Vienne, Weimar et Winnipeg…

À Suzanne Binet-Audet

Dans cette pièce, l’ondes Martenot est reliée à un convertisseur MIDI permettant à l’ondiste de jouer, en plus de son instrument, des instruments MIDI (synthétiseur, échantillonneur et unité de traitement). Ce ‘super-instrument’ donne ainsi accès à une foule de sons — simples ou complexes — qui enveloppent et accompagnent le timbre des ondes Martenot tout en demeurant asservis à la sensibilité du jeu de l’interprète.

[v-94]


Là où vont les nuages… a été réalisée au studio du compositeur en 1990. Elle a été créée le 5 juin 1991 par l’ondiste Suzanne Binet-Audet, à qui cette pièce est dédiée, dans le cadre des 3es Journées électroacoustiques >>Perspectives->-> de la Communauté électroacoustique canadienne (CÉC) à la Concordia University à Montréal. Là où vont les nuages… a notamment été présentée au 1993 International Computer Music Conference (ICMC ’93) à Tokyo (Japon).

Création

  • 5 juin 1991, Suzanne Binet-Audet, ondes Martenot; Gilles Gobeil, diffusion • >>Perspectives->->: Concert, Salle de concert — Université Concordia, Montréal (Québec)

Détails

ondes Martenot, système interactif et support stéréo

Calendrier

Diffusions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.