Vortex

Denis Smalley

Vortex a été jouée à Bangor, Canterbury, Cologne, Liverpool, Londres, Montréal et Thessalonique…

Le titre démontre un intérêt pour le mouvement, pas nécessairement pour le mouvement spatial au pied de la lettre, mais pour les objets sonores, les contours et les particules dont les formes et le fonctionnement suggèrent des analogies avec le mouvement réel ou imaginaire. De telles relations peuvent être frappantes dans la musique électroacoustique alors que l’auditeur peut souvent percevoir les sons comme des entités physiques qui se meuvent dans l’espace — une sorte de sculpture dynamique invisible. Des événements sonores denses et riches sont les piliers structurels de Vortex. Leur impact et leur énergie radiante initient les changements de direction et propulsent la musique en avant. Vortex a été réalisée au Structured Sound Synthesis Project (attaché au Computer Systems Research Group de la University of Toronto), au Finnish Radio Experimental Studio et au Electroacoustic Music Studio de la University of East Anglia. La pièce est une commande de Tim Souster avec l’aide du Arts Council of Great Britain et a été créée en 1983 lors du Arts Council Contemporary Music Network tour organisé par Electronic Music Now. Elle a reçu le premier prix au concours de Bourges (France) et le prix spécial de la Confédération internationale de musique électroacoustique.

[source: Réseaux des arts médiatiques]

Ce texte n’est pas disponible en français.

Commissioned by Electronic Music Now for an Arts Council Contemporary Music Network tour, with funds provided by the Arts Council of Great Britain. First performance: The Roun House, London (UK). The work was awared 1st prize ex æquo at the 11th Bourges International Electroacoustic Music Competition 1983 (Bourges, France)

Création

  • 27 février 1983, Concert, The Round House, Londres (Angleterre, RU)

Distinctions

Détails

support stéréo

Calendrier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.