Migration pétrée

Hans Tutschku

Migration pétrée a été jouée à Cologne, Montréal et Toronto…

À Herbert Velasquez

Deux images sont à la base de Migration pétrée: des pierres volantes et des oiseaux encagés. Elles sont toutes deux utilisées comme modèles, d’énergie et de densité — et quelques rares moments mis à part, les sources enregistrées sont difficilement reconnaissables.

Nous retrouvons l’énergie des pierres à la plage, sous le poids des pieds, leurs craquements dans la main et même, à l’intérieur d’un piano. Durant plusieurs années j’ai enregistré des sons venant de petits cailloux, oscillant jusqu’aux bruits impressionnants des blocs de pierre tombant. Ils se confrontent avec l’image sonore des milliers d’oiseaux, enfermés dans des cages au marché de Porto, qui n’ont guère l’occasion de prendre leur envol. L’expression de leur énergie vivante se heurte à la contradiction de l’enfermement. Nous rencontrerons des pierres de la légèreté d’un oiseau et des groupes d’oiseaux migrant lourdement.


Composition électroacoustique en 8 canaux. Commande de l’État (France).

Distinctions

Détails

support 8 canaux

Calendrier

Diffusions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.