Maxime Corbeil-Perron

Les œuvres de Maxime Corbeil-Perron rayonnent! Elles ont été jouées en concert à Bath, Crest, Mar del Plata, Marseille, Montréal, Québec, San Francisco, Shanghai, Stoke-on-Trent, Strasbourg, Toronto et Udine…

Maxime Corbeil-Perron est un artiste basé à Montréal dont la pratique artistique se déploie dans une multiplicité de médiums: performance audiovisuelle, cinéma expérimental, composition électroacoustique, improvisation, art sonore et installation. Ses œuvres actuelles présentent une approche liée à l’archéologie médiatique, dans lesquelles il cherche à établir des rapports entre médias obsolescents et technologies contemporaines, à la recherche de nouvelles possibilités esthétiques.

En tant que réalisateur, il a reçu le prix pour la meilleur animation expérimentale au Ann Arbor Film Festival (ÉU, 2021), le prix pour la meilleure œuvre d’art et expérimentation aux Rendez-vous Québec cinéma (Canada, 2020) et le grand prix expérimental au Festival Tous courts (France, 2020). Son travail a été souligné du premier prix au festival MUTE (Italie) et de mentions spéciales au Festival du Nouveau cinéma (Canada, 2019), au Aguilar Short Film Festival (Espagne, 2019) et à Videoformes (France, 2020).

En tant que compositeur et artiste sonore, il a reçu une mention honorifique au Prix Ars Electronica (2021). Ses œuvres furent également primées de la médaille du sénat italien par le concours de composition biennale Città di Udine (Italie, 2012, 16). Son travail fut également reconnu par Concours de composition électroacoustique Destellos (2e prix, 2012) et par le concours Jeux de Temps / Times Play (1er prix, 2011). Il a reçu des commandes d’œuvres de la part du Continuum Contemporary Music Ensemble, de l’Ensemble SuperMusique, de l’Ensemble d’oscillateurs, de Totem contemporain et du Quatuor Bozzini.

Ses œuvres ont été présentées dans de nombreux événements internationaux tel que L.E.V. (Espagne), Intonal (Suède), Dresden Filmfest (Allemagne), Mutek (Canada), Ann Arbor Film Festival (ÉU), Videoex (Suisse), Festival du Nouveau cinéma (Canada), Set Fest (Irlande), Videoformes (France), MUTE (Italie), FIAV (Maroc), Galerie M (Japon), Festival international du film du Caire (Égypte), et Seeing Sound (UK). Ses œuvres furent également exposées à Currents New Media (ÉU), au Museo Reina-Sofia (Espagne) et au FIMAV (Canada), entre autres.

Il a été artiste en résidence au Elektronmusikstudion EMS Stockholm (2018), à Signal culture (2017, 19), à la Société des arts technologiques (2019) et au Vidéographe (2021).

Ses œuvres sont distribuées par Vidéographe (Canada), Taukay Musicali (Italie), Hardcore Jewellery (RU), La bande vidéo (Canada), Kohlenstoff Records (Canada), Ambiances Magnétiques (Canada) et Mikroclimat (Canada). Elles ont également été diffusées par une variété de médias à l’international, notamment sur les ondes de la radio ORF (Autriche) et de Radio-Canada.

Il a été également impliqué comme collaborateur dans de nombreux projets, notamment: Mutations, Political Ritual, Siamois Synthesis, Le pélican noir, Achrome, ORA et Paysages primitifs. Il a également sortie de la musique électronique sous de nombreux pseudonymes, notamment M.edium, DRESDEN et Le poisson d’argent.

Il est membre de Perte de signal, du Vidéographe, de Main Film, de la CÉC et de la LCC.

Il détient un doctorat en composition et création sonore de l’Université de Montréal.

[xii-21]

Maxime Corbeil-Perron

Montréal (Québec), 1985

Résidence: Montréal (Québec)

  • Compositeur
  • Improvisateur

Sur le web

Maxime Corbeil-Perron [Photo: Félix-Antoine Morin, 2017]

Calendrier