Voyage au centre de la tête

François Bayle

Voyage au centre de la tête has been performed in Brussels, Cagliari, Cologne, Mons, Montréal and Paris…

This text is unavailable in English.

D’abord mon amour pour Jules Verne (Espaces inhabitables, Jeîta) ses symboles. Autant que mon impossibilité à ne pas refléter l’expérience surréaliste dont ma génération est héritière. C’est ainsi qu’on y «voit» se rencontrer deux images sonores qui se mettent à se parler, se répondre, s’épouser comme deux fragments de la même: l’image transformée d’un chant de monastère, et celle — normale — d’une femme chez elle faisant son café (intérieur à la cafetière vs centre de la tête!).

Cette section est en effet dédiée à «l’intérieur». L’objet entre en nous.

J’avais écrit lors de la création, dédicacée à P Schaeffer, P Henry, I Xenakis — ensemble, «nous avons en nous une harpe de sons silencieux, que les sonorités extérieures viennent toucher, comme si elles étaient des doigts. Seuls les premiers — les silencieux — nous font musique, lorsque les doigts — les sons extérieurs — sont habiles…»

Premiere

  • April 23, 1982, Cycle acousmatique 1982: Concert, Grand Auditorium — Maison de la radio, Paris (France)

Details

Cycle: Son Vitesse-lumière () (1980-83)

Calendar

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.